mémorable....

Publié le par Silvère

Mise en situation :

 

Il est tard (environ 6H30 du mat), mais je n’ai qu’une envie, c’est de mettre noir sur blanc, cette soirée mémorable que nous venons de passer. Je ne sais pas si j’aurai la force de mettre en ligne ces quelques mots ce soir mais l’envie est pressante de vous faire partager ces moments inoubliables...

Mise en situation donc, nous sommes vendredi soir, fin des exams (on en parlera plus en détails lorsque j’aurai les résultats..) et la fête que nous avons délaissé depuis quelques temps reprend ces droits.. Rendez-vous est donc donné chez Alex pour prendre l’apéro qui nous mènera sur les chemins de la soirée parfaite…

 

Acte 1:

 

Quelques shooters de vodka chez Alex nous feraient presque oublier que l’on doit prendre le bus, au plus tard, à 23H48 si l’on veut pouvoir aller en ville pour la modique somme de 1,05 Eur. Comme chaque fois, le départ se fait donc à l’arrache (en prenant quelques bières au passage) direction l’arrêt de bus le plus proche. La fin des exams faisant, l’arrêt en question est blindé. La preuve en image ci-dessous.

 

Une grosse vingtaine de personnes attend donc le bus numéro 30 qui est censé nous déposer au pied de la discothèque nommée le cabaret. Cette vingtaine de personnes verra ce fameux bus 30 passer devant elle en trombe sans s’arrêter. (Mentalité finnoise, on n’a toujours pas compris..). La solution du taxi s’impose donc, mais pour des raisons jusqu'à lors inexpliquées, Brice et moi-même décidons de réaliser le trajet en vélo (s’il vous plait.. !). Deux vélos, vraiment pourris il faut l’avouer, ont donc été choisis pour se rendre au centre ville. Il est donc minuit, et l’on arrivera à destination aux alentours de 1H30.. (Bah oui, bien sur, on s’est perdu plusieurs fois sur une quinzaine de kilomètres….). NB : nous ne sommes qu’a 8 Km du centre ville…..

 

Acte 2 :

 

Vers 2H00 (après un Kebab bien mérité) nous entrons enfin dans la discothèque. Le deuxième étage est presque entièrement dédié aux ersamus venu en très grand nombre.. C'est le moment de vous présenter Elodie. Elodie est une jeune française erasmus qui ayant fini sa periode d'étude en finlande doit prendre un avion direction toulouse à 6H du matin. Elle a rendu son appart la veille et a décidé de faire une nuit blanche avant de repartir... 

Ci-dessus moi et élo. Comme tout le monde dans la boite, élodie s'amuse. Vers 3H00, Alex vient me dire que Brice est dans la merde avec élodie. Qu'est ce qui se passe? En fait élodie aurait trop abusé des shooters et danse tel un poids mort dans les bras de brice. Brice qui la porte depuis 10 minutes commence à en avoir marre... Elodie est completement bourrée, on l'assoie donc sur un fauteuil ou elle s'endort comme un bébé. 

 

Au moment de partir, à la fermeture de la boite (4H00), impossible de reveiller élodie qui ronfle et qui a l'air d'être plutôt bien dans son fauteuil. Qu'importe, il faut quand même attraper le bus qui nous ramnene a Hervanta. Elodie est donc portée jusqu'a l'arret de bus. Je peux vous garantir que ça n'a pas été une partie de plaisir. Le blouson d'élodie ne la couvrant pas autant que necéssaire (fermeture cassée) je lui mets le mien..

 

Acte 3 :

 

On fait monter tant bien que mal Elodie dans le bus. Le chauffeur est tellement étonné qu'il laisse passer la moitié d'entre nous sans payer. Tour à tour, des personnes se prétendant médecin ou en possesion d'un brevet de secouriste, se pressent autour de élodie qui commence à avoir un tein de plus en plus blanc. Pour nous, élodie est juste trop bourrée et va juste dormir longtemps et rater son avion. laissez lui de l'air merde!

Le bus démarre. Une blondasse (elle m'a trop enervé) dis que ca ne se passera pas, commence a paniquer comme si il y avait une bombe dans le bus et appelle (comme déja 4 personnes) les pompiers. Cela ne suffisant pas, elle va voir le chauffeur qui arrete son bus et vient à son tour près d'élodie. Il prend le telephone et parle au pompiers (Ses mains tremblent comme une feuille...). On comprend pas tout ce qu'il raconte mais lui aussi panique. C'est bizarre, on jugerai pourtant les finlandais moins émotifs...

Un deuxième bus s'arrete pres du notre (bouchon a 4H30 dans Tampere) et un tranfert de passager s'opere. Pas compris non plus...! Entre temps, j'ai remis en place la blondasse qui crie dans tout les sens (elle croit que élodie est morte parce qu'elle n'a pas trouvé son pouls.. alors que élodie ronfle...bravo les finlandaises...!)... On prend les choses en main et on descend Elodie du bus. Les pompiers arrivent et font la première constatation : elle a trop bu quoi, et elle dort.. arretez la panique..

Brice et moi montons dans le camion de pompier avec élo, le bus repart après 10 minutes d'arrêt. Direction l’hopital... Les pompiers sont vraiment sympa et rigoleraient presque quand on leur dit que élodie va rater son avion...

 

Acte 4 :

 

4H50, Sortie de l’ hopital avec brice. Elodie passera la nuit ici. Brice porte le blouson d'élodie et moi je suis en pull parce que mon blouson est encore sur élo (le 2 décembre s'il vous plait...et en finlande). On ne sait pas ou l'on se trouve. Les arrets de bus finlandais ne porte pas de mention (vous êtes ici) et les rues n'y sont pas indiquées. Droite, gauche? Allez, on va à gauche. Bon choix... on se retrouve sur la ligne de bus qui nous ramene à la maison. Prochain bus? 5H53. Après avoir attendu 20 minutes (il fait froid quand même..) on décide de remonter la ligne jusqu'au centre ville (lieu de départ du bus). Comme ca on attendra dans le bus..

J'ai pas ma carte de bus puisqu'elle est dans le blouson qui est actuellement à l'hopital...Ca passe quand même (explication avec le chauffeur..) Dans le bus, nous sommes quatre personnes: roland, philip, brice et moi. C'est bon, on rentre enfin à la maison, on va bien dormir...

  

Acte 5 :

 

Arrivés à Paawola, brice philip et moi descendons du bus. Après quelques metres, on découvre un panneau de signalisation mis à terre (certainement par nos collegues rentrés plus tôt) Ah les vandales..! Philip le prend et pose pour une photo qui risque d'etre plutot marrante... Bruit de pneus qui crisent, une voiture s'arrete au frein à main juste à coté de philip et un gars de la sécurité en descend pour l'alpaguer.

Le gars de la sécurité (qui parle encore moins bien anglais que antoine..:D) appelle les flics qui arrivent 5 minutes après. Entre temps philip m'a donné son blouson, parce que moi j'ai vraiment froid. Brice et moi assistons donc à notre première arrestation finlandaise.. En tant que "témoin" les flics nous demandent notre identité... Beh, oui, vous vous en doutez... Ma carte d'identité est dans mon blouson qui est à l'hopital... Allez expliquer cette histoire rocambolesque à un flic... (certains sont aussi bornés que en france...).

Ca passe, on ne sait pas par quel miracle, mais philip sera quand même embarqué.. Ca rigole pas en finlande... Morale de l'histoire: ne pas ramasser les panneau de signalisation mis à terre...

Acte 6 et fin :

 

C'est bon, on est dans l'ascenseur, et a moins d'une panne, on devrais dormir dans pas longtemps. Brice et moi, on se regarde et on éclate de rire. Brice est parti sans manteau moi avec le mien et il se retrouve avec celui de élo et moi celui de philip....On a un peu l'impression d'être des survivants de la soirée…

Epilogue :

 

Les clé de philip sont dans son blouson et donc dans ma chambre. Je recois un message de philip qui me previent qu'il faudra qu'il me reveille pour rentrer dans l'appart (pour une fois que c'est pas moi..)

10H25 Le portable me réveille et je vais ouvrir à philip.. il a passé la nuit au poste et il n'y aura probablement pas de suite à l'histoire. Les flics lui ont juste mis un peu la pression..

14H15 Elodie est rentrée. Elle se rappelle plus trop de la soirée: tu m'étonnes..! Et l'infirmière lui a dit 2 grammes 20....Sans commentaires..

 

Publié dans silveretrip

Commenter cet article

anneso 13/12/2006 20:57

Salut,j'voulais juste dire merci Silvère pour avoir relaté cette soirée qui se termine pour certain au poste de police! sans quoi je n'aurai peut-être jamais eu les détails croustillants!sur ce,bonne chouille,anneso (une copine du taulard)

elodie 06/12/2006 11:50

c bon je suis bien rentrée en france...
ce soir fiesta à albi pour fêter mon retour (mais je v kan mme essayer de pas feter autan mon retour ke mon depar de finlande... de tte facon je conais deja l'hopital d'albi... :D)

raph 04/12/2006 11:29

bah on va s'arranger pr commencer à picoler à 10h30 (du mat) histoire de prolonger son sejour érasmus

silvÚre 03/12/2006 21:34

A la demande générale, je viens vous informer sur l'état de santé des vélos...... Les pauvres ont été abandonné en ville....
On a trop galéré à l'aller alors le retour, non merci...
Elodie va bien, elle repart mardi SOIR en france... Oui oui, soir, parce que si jamais elle fait la fête avant...:D

antoine 03/12/2006 21:15

Ah putain c'est trop fort, je me peteeee de rire de lire la galère, où sont les velos, et vous etes des enculés, je parles super bien anglais, meme mieux que vous mais vous ne voulez pas l'avouer....
Quand repart Elodie?